Arc de Triomphe de l'Étoile

Métro: Charles de Gaulle Étoile

Napoléon Ier commandera l'arc en 1806, pour célébrer ses victoires. Il voulait construire une avenue triomphale, à partir de l'Arc, traversant Le Louvre et la place de la Bastille, pour terminer place de la Nation. Le projet de Chalgrain, architecte du projet, sera inspiré par l'Antiquité. Il concevra un monument mesurant 50 mètres de hauteur et 45 mètres de largeur, avec d'imposants bas-reliefs. Les fondations exigeront deux années. Les travaux seront interrompus lors des premières défaites et abandonnés sous la Restauration. Ils seront achevés entre 1832 et 1836, sous Louis-Philippe. L'Arc est recouvert de quatre bas-reliefs. Celui de droite, en remontant les Champs-Elysées, représente le Départ des Volontaires de 1792. Cette oeuvre de François Rude est également connu sous le nom de La Marseillaise.


Avenue des Champs Élysées

Métro: Franklin D. Roosevelt

A l'origine, les Champs-Elysées ne sont que des champs lorsque Marie de Médicis décide en 1616 d'y faire aménager une longue allée bordée d'arbres. En 1667, Le Nôtre prolonge la perspective des Tuileries, les Champs-Elysées, dont le nom ne date que de 1709, deviennent une promenade à la mode. En 1724, l'avenue est prolongée jusqu'à la butte de Chaillot (actuelle Etoile).L'avenue des Champs-Elysées ne devient la propriété de la Ville de Paris qu'en 1828 et l'on y construit alors des trottoirs et des fontaines. Elle est à cette époque encore éclairée au gaz. De nos jours l'avenue des Champs-Elysées est l'une des avenues les plus célèbres du monde avec ses cinémas, cafés et boutiques de luxe. Ce statut lui a valu de faire l'objet de travaux d'embellissements qui ont contribué à faire de cette avenue l'un des symboles les plus représentatifs de Paris.


Tour Eiffel

Métro: Bir Hakeim

En 1887, Gustave Eiffel remporte le concours pour la construction d'une tour pour l'Exposition Universelle de 1889. A l'époque cette tour haute de 300 m est le plus grand édifice du monde et ne va pas sans susciter des controverses célèbres. Rien pourtant n'empêche le succès de l'Exposition Universelle et de ce monument qui, à travers le temps et ses multiples utilisations (antenne de la TSF, service de l'heure internationale, antenne de la radiodiffusion française ), va de devenir le symbole le plus représentatif de Paris. Pour flâner, se distraire, un vaste espace s'offre à la visite. Les animations permettent de découvrir de façon ludique l'histoire passée et présente de la Tour, la technique et le savoir-faire qu'elle symbolise ainsi que les grands moments qui, de tous temps, lui sont associés. Une large galerie circulaire fait découvrir, panneaux explicatifs à l'appui, les sites et monuments qui font la notoriété de Paris. Cette tour de 7 000 tonnes avec ses 12 000 pièces métalliques, 2500000 rivets assemblés par des monteurs acrobates et 1 652 marches s'intègre parfaitement dans le paysage parisien.


Notre Dame de Paris

Métro: Cité, Châtelet

La cathédrale des cathédrales françaises, qui se dresse à la pointe Sud-est de l'île de la Cité, est la quintessence de l'art français du Moyen-Age. Outre l'importance de Notre-Dame sur le plan architectural, ce monument n'a cessé d'inspirer poètes, artistes et musiciens, de François Villon à Victor Hugo et Paul Claudel. Le succès de la comédie musicale Notre-Dame de Paris, de Luc Plamandon et Richard Cocciante, prouve le caractère intemporel du monument. Il est indissociable de l'histoire religieuse, politique et artistique de notre pays.Depuis 1992, les progrès de technologie permettent de redonner à la pierre extérieure de la Cathédrale noircie par les siècles, sa pureté et sa blancheur originales. Les analyses distingueront deux couches distinctes de pollution, une partie brune correspondant à la partie de la pierre exposée à l'air et aux rayons du soleil et une couche noire de surface constituée de gypse. La partie crasseuse, représentant un danger pour la pierre, sera éliminée. Les sculptures seront traitées par laser, micro gommage et compresses humides afin de pulvériser la poussière sans altérer la patine du temps.


Palais Royal

Métro: Palais Royal

En 1624 le cardinal de Richelieu devient ministre du roi Louis XIII et décide de faire construire en 1632 un palais. Les travaux sont confiés à Le Mercier ( architecte favori de Richelieu ) qui édifiera le Palais Cardinal. en 1639 et où le cardinal mourut le 4 décembre 1642. Le palais est légué au roi qui meurt l'année suivante. Anne d'Autriche et le dauphin, futur Louis XIV s'installent dans le palais qui prendra alors le nom de Palais Royal. Le Palais est donné en apanage à Philippe d'Orléans, frère de Louis XIV et mari d'Henriette d'Angleterre qui mourut dans ce palais. Philippe II d'Orléans, le Régent, occupe ensuite le Palais où seront organisés des soupers libertins. Son arrière petit fils Philippe Egalité fait construire tout autour des jardins un ensemble de bâtiments abritant des boutiques. Il fait également construire le Théâtre Français.


Montmartre

Métro: Montmartre

A la fois colline sacrée des temples romains à l'abbaye de Montmartre, butte politique d'Henri IV à la Commune, elle a préservé son identité culturelle et artistique en accueillant les plus grands mouvements picturaux des XIXème et XXème siècle. Montmartre reste aujourd'hui un lieu de vie et de découvertes historiques et culturels fréquentés par plus de six millions de visiteurs qui aiment à déambuler dans les ruelles typiques du vieux Paris.